Angine

L’angine est une inflammation aiguë de l’arrière-gorge et en particulier des amygdales (amygdalite). Cette inflammation, parfois très douloureuse, a pour effet de rendre deux choses difficiles ; la déglutition (le fait d’avaler) et la parole (le fait de faire sortir). L’origine infectieuse qualifie la cause comme étant extérieure. Nous sommes là en présence d’une difficulté clairement exprimée. Nous avons quelque chose en travers de la gorge, soit que nous avons du mal à avaler, soit que nous avons du mal à exprimer, et parfois les deux. En tout cas, c’est à cause de l’extérieur ! La faute en revient à « l’autre ». Qu’a-t-il fait ou dit que nous avons de la peine à accepter ? Qu’est-ce que nous n’arrivons pas à dire ? La latéralité droite ou gauche de l’amygdale la plus touchée affine ce sens en lui donnant une symbolique plutôt féminine ou masculine. Les complications cardiaques ou rénales éventuelles signent, quant à elles, l’impact violent et profond du ressenti(ment), soit au niveau émotionnel (cœur), soit au niveau structurel profond (reins) par exemple lors d’une perte de croyance, de confiance ou d’illusions. Le fait enfin que les amygdales soient des organes lymphoïdes, ajoute un degré supplémentaire de subtilité et de profondeur au sens initial.

Dans le cas des maux de gorge et des enrouements, le message est très proche, sans la dimension identifiant la cause comme extérieure. Il peut alors s’agir de choses dites que nous regrettons, que nous ne savons pas comment rattraper. Il peut aussi s’agir de choses que nous avons de la difficulté à exprimer parce que nous n’osons pas, parce que l’autre nous impressionne, parce que l’enjeu est important. Le mal de gorge ou l’enrouement nous empêchent alors et nous donnent une bonne raison de ne pas pouvoir s’exprimer.

Publicités