Chéloïde

Une chéloïde est la formation d’un bourrelet fibreux, la plupart du temps indolore et en général de coloration rouge, qui se forme sur une cicatrice, par exemple sur des cicatrices de brûlure. Elle donne ainsi à la cicatrice une coloration qui pourrait laisser croire à une inflammation résiduelle.

Nous sommes ici en présence d’une cicatrice qui ne semble pas « fermée », d’une plaie qui ne semble pas tout à fait cicatrisée. Avons-nous de la difficulté à cicatriser, symboliquement parlant ? Même lorsque nous avons « passé l’éponge », avons-nous besoin de matérialiser, d’une façon ou d’une autre, que ça a fait mal ? Avons-nous de la peine à ne pas rappeler, à nous-mêmes ou à l’autre, même par l’humour ou l’ironie, que ça nous a blessé ?

La cicatrice est la marque de la blessure. Lorsqu’elle est bien refermée et désenflammée, elle montre que l’acceptation ou/et le pardon ont fait leur travail. Lorsque la plaie ne se ferme pas, elle est le signe que l’acceptation ou le pardon sont difficiles, l’infection persistante indiquant que l’empreinte négative est encore forte, qu’elle nous infecte nous pourrit la vie.

La chéloïde montre, quant à elle, que la plaie est bien refermée, mais que la mémoire est encore un peu « rouge » et que cela doit se voir et se savoir en étant visible par « l’autre » ou par nous-mêmes.

Publicités