Le système urinaire

Le système urinaire est celui qui nous permet de gérer les liquides organiques et d’éliminer les toxines du corps. Il se compose des reins et de la vessie. C’est ce système urinaire qui filtre, stocke et évacue les « eaux usées » de notre organisme, alors que le gros intestin évacue nos matières organiques. L’un élimine le solide alors que l’autre élimine le liquide. Ce rôle est fondamental car l’eau du corps est un vecteur essentiel de la mémoire profonde des individus. Le Principe énergétique de l’Eau est d’ailleurs intimement lié aux « mémoires ancestrales ». Nous sommes là en présence de l’activité la plus occulte et la plus puissante du corps humain, celle de la gestion des « eaux souterraines » et de la fertilité (fécondité). Il est d’ailleurs extrêmement intéressant de réfléchir à ce sujet. Pourquoi est-ce le même système organique qui a, en nous, la charge « de la vie (fécondité) et de la mort (toxines) » ?

Les maux du système urinaire signifient que nous vivons des tensions sur nos croyances profondes, celles sur lesquelles nous construisons notre vie et qui représentent nos « fondations ». Ils signifient que nous avons des peurs et des résistances face aux éventuels changements de notre vie, que nous avons peur d’être déstabilisés par des obligations de changer. Ils nous parlent aussi de nos peurs profondes, fondamentales comme la peur de la mort, ou de la vie, de la maladie grave ou de la violence.

Lorsque les tensions se manifestent sur la vessie, c’est-à-dire le Yang, elles sont en rapport avec l’extérieur et le positionnement de la personne vis-à-vis de cet « extérieur ». Lorsqu’en revanche, elles se manifestent sur les reins, c’est-à-dire le Yin, elles signent une difficulté plus intérieure et personnelle.

Publicités