Vertiges

Le mal des transports et les vertiges sont les signes de notre difficulté à gérer les repères spatiaux mouvants ou absents. Le mal des transports concerne plus précisément cette difficulté dans le mouvement de la personne elle-même ou dans celui des repères extérieurs alors que les vertiges sont des sensations de manque d’équilibre, de peur de manquer de point d’appui, de sécurité, d’avoir la terre qui se dérobe sous ses pieds ou de voir les repères visuels autour de soi qui « bougent », même sans bouger soi-même.

Ils nous expriment notre besoin de maîtrise de l’espace environnant et la recherche de points de repères ou d’appuis précis, définis et stables. C’est pour cette raison qu’ils concernent principalement les personnes anxieuses ou faussement « détachées ». Un des outils essentiels de l’équilibre dans le corps est l’oreille, notamment avec cette « sorte de sable » qui est à l’intérieur de l’oreille interne dont la position et les mouvements participent grandement à notre stabilité physique. Or, l’oreille qui appartient au Principe de l’Eau, représente justement nos repères fondamentaux.

La peur de ne pas maîtriser ce qui peut se passer, de ne pas maîtriser l’espace environnemental se traduit par des vertiges plus ou moins prononcés, qu’ils soient directs (vertige dans les endroits élevés) ou indirects (situations particulières qui provoquent ces vertiges). C’est le cas classique des vertiges ressentis dans les jeux de fêtes foraines ou lors de la pratique de sports dans lesquels nos repères spatiaux sont perturbés.

Publicités