Cholestérol

Le cholestérol est une substance hormonale nécessaire à la synthèse de nombreuses autres hormones et au transport des graisses. Il est lui-même transporté dans le sang grâce à des protéines. Selon leur densité, celles-ci déposent le cholestérol transporté sur les parois des vaisseaux sanguins. Celui-ci charge alors progressivement certaines de ces parois artérielles, produisant ainsi un athérome. Ce dépôt de cholestérol peut aller jusqu’à obstruer l’artère dans laquelle il se fait, produisant alors un accident vasculaire tel qu’un infarctus ou une embolie.

L’excès de cholestérol peut être dû soit à une alimentation déséquilibrée soit à une synthétisation effectuée directement par l’organisme de façon excessive. Dans les deux cas, nous sommes en présence d’une personne qui freine ou empêche la « libre circulation » de la vie en elle. Cette retenue, qui se fait à travers des graisses, parle du rapport à la possession « quantitative ». La peur de manquer ou de perdre amène à surconsommer, à consommer « gras » ou à produire « gras ». Ne dit-on pas dans le langage commun : « il a été grassement payé », lorsque l’on veut parler de quelqu’un qui a été payé largement, voire plus que nécessaire. Il existe sans doute chez la personne concernée, une insécurité par rapport à la matière. Il y a besoin de posséder pour avoir une bonne marge de sécurité. Mais cette insécurité met en danger car elle alourdit tout et rend la vie moins mobile, moins souple (l’athérome durcit les parois artérielles), moins libre de ses mouvements.

 

Publicités