Anémie

L’anémie est une baisse de l’hémoglobine dans le sang. Ce pigment protéique des globules rouges est essentiel car c’est lui qui permet le transport de l’oxygène (vie) dans le sang vers les cellules. Les causes peuvent être multiples et les manifestations les plus fréquentes sont la fatigue, la pâleur du teint et parfois la tachycardie (accélération du rythme cardiaque) destinée à compenser la carence. Il s’agit donc très globalement de signes marquant la perte de vitalité.

Nous sommes là en présence d’une personne qui perd de sa vitalité. La vie (oxygène) ne peut plus être transportée correctement et suffisamment dans l’organisme par manque de capacité (hémoglobine, fer, vitamine B12) ou d’agents de transport disponibles (globules rouges). L’anémie signe que l’individu s’épuise sans doute, mobilise trop d’énergie à faire, ne donne pas le temps à ses « soldats intérieurs » de se refaire (régénération des globules rouges). Mais il peut aussi s’agir d’une personne qui en a fait beaucoup pendant un temps, et ce, de façon stérile, sans retour ou sans résultat. Un état latent de « à quoi bon » s’installe alors. Le sentiment de ne pas pouvoir, de ne pas être capable de vivifier les choses, de les animer produit une chute de la même capacité en soi.

Dans les deux cas, le recul, le repos s’imposent, soit pour récupérer et réfléchir à l’excès d’action, soit pour se remotiver et réfléchir au but véritable de l’action. Avec l’anémie nous sommes « simplement » dans un creux de vague qui a à voir avec le sens émotionnel de la vie et de l’action, à l’inverse de l’asthénie qui a à voir avec le sens matériel de l’action.

Publicités