Rétention d’eau

La rétention d’eau est comme son nom l’indique, le fait de retenir, de « fixer » l’eau dans le corps. Ce déséquilibre, plutôt de type féminin, se manifeste par un gonflement des tissus et une prise, à la fois de volume et de poids.

Cette rétention signe très globalement un état plus ou moins conscient d’insécurité, de peurs par rapport à la vie et à ses fondamentaux. La personne est sans doute quelqu’un qui a besoin d’espace, de mise en distance de l’extérieur qui peut lui sembler plus ou moins risqué, dangereux ou hostile. Elle a plutôt tendance à sécuriser beaucoup de choses, à avoir un souci de perfection, d’économie par besoin de préservation. La peur du jugement, notamment des proches, est très présente. Les croyances, mémoires ou habitudes familiales sont certainement fortes, même si la personne s’en défend. Peut-être a-t-elle un jour perdu un élément fort, important ayant à voir avec la famille, cette perte ayant généré alors l’état larvé d’insécurité et le besoin de préservation.

Il peut être en tout cas bon pour la personne de se laisser un peu aller et d’accepter de prendre le risque de perdre. En lâchant un peu (pas trop !), elle se donnera le droit d’éliminer et de dédramatiser le « risque relationnel » avec l’extérieur. Il est clair qu’elle pourra s’aider aussi avec des diurétiques naturels.

Publicités